“Devenir“ (Michelle OBAMA) 1- Obstinée et Têtue !

Deviens Michele OBAMA

Et si je vous disais que j’ai un amour fou pour le piano ? Je suis certaine qu’un petit nombre comprendra car tout le monde n’a pas joué au piano, tout le monde n’a pas vécu cette sensation d’être transporté lorsqu’on se met à toucher les “touches“ de ce majestueux instrument de musique. C’est inexplicable. J’ai toujours eu envie de jouer au piano depuis toute petite et j’en ai joué timidement mais quand j’ai eu la chance de me prendre mon propre piano, je n’ai pas hésité à apprendre à en jouer. C’est passionnant !

Et à présent, si je vous disais, “Découverte“, vous serez sûrement curieux, tout comme moi. Curieux d’en savoir plus !

C’est exactement dans cet état que j’étais quand un ami m’a parlé du livre “Devenir“ de Michelle OBAMA. Il m’a dit que je gagnerais beaucoup à le lire car il m’aiderait à voir le monde autrement et surtout, à découvrir Michelle OBAMA, la fabuleuse épouse du 44ème Président des Etats Unis, Barack OBAMA. Il me l’a recommandé aussi pour me convaincre de son point de vue lors d’une discussion commune où tout son argumentaire était pour moi, insoutenable. Je vous passe les détails.

J’ai donc décidé d’aller à la découverte de ce livre. Passionnée de lecture je suis mais aussi, passionnée de grandir sur le plan de la connaissance. Je l’ai acheté et je l’ai lu entièrement mais j’ai décidé de le relire pour repasser par ces différentes émotions qui m’ont habitée.

Let’s go !!!

Les premières pages du livre m’ont tout de suite révélée que Michelle OBAMA (Michelle ROBINSON, de son nom de jeune fille) a connu une enfance exceptionnelle, entourée d’une famille aimante et de surcroît, elle en est la benjamine, étant deux enfants, dont son frère aîné, Craig ROBINSON.

J’ai compris d’où venait son caractère trempé et son côté sûr d’elle qu’elle a toujours montrés à la face du monde quand son cher époux était toujours en fonction.

Une seule chose a retenu mon attention, Michelle était une fille obstinée et je dirai même, têtue.

Je justifierai ces deux adjectifs en les liant au piano.

Oui, elle aimait jouer du piano bien qu’elle n’en eût pas eu de ses parents, mais elle savait dans un coin de sa tête, qu’elle pouvait jouer un jour, de cet instrument de musique qui la passionnait.

Sa tante Robbie était professeur de musique et justement enseignait à ses élèves comment jouer du piano. Robbie et son mari habitaient au rez et Michelle et ses parents à l’étage, dans une pièce toute petite mais qui ne la dérangeait guère car elle savait jouir des petites choses que la vie lui offrait.

Robbie était une dame sévère qui enseignait de façon stricte et aimait tout aussi que ses élèves suivent strictement ses règles. C’était une notion sue de Michelle qui s’est invitée un jour, comme élève de sa tante sans son accord.

Comment cette dernière l’a-t-elle pris ? La réponse, vous la connaissez déjà, très mal.

Michelle a joué des mélodies sans les avoir apprises précédemment de sa tante. Elle survolait les leçons et oubliait les fameuses techniques de sa tante. Elle jouait très bien même si Robbie ne cessait de lui dire : “Mais ce n’est pas comme ça que ça se passe ! “

En réalité, Robbie aurait souhaité que Michelle suive les REGLES pour arriver à bon port.

Mais, chers amis, suivre les règles, est-ce le bon chemin pour toujours arriver à bon port ?

Au regard du petit partage que je viens de faire sur Michelle OBAMA, la réponse est non ! Dites-vous qu’après ses cours avec sa tante Robbie, elle riait des réactions de cette dernière, à table avec sa famille, ses parents et son frère.

Michelle OBAMA est partie d’un rêve, d’un amour pour ce rêve et surtout de l’obstination à vouloir coûte que coûte jouer du piano.

MICHELLE OBAMA EST OBSTINEE.

Et ce n’est pas tout !

MICHELLE OBAMA EST OBSTINEE TETUE.

Têtue parce qu’elle a affronté sa tante du haut de son petit âge. Pouvait-elle le faire, en principe, non, me dirait-on car nos sociétés, surtout celles africaines, nous inculquent le respect des aînés, mais tenace, elle était têtue, elle a voulu être pour atteindre son rêve et le concrétiser.

Elle s’est invitée comme élève de sa tante sans son accord, mais elle a tenu bon pour parvenir à jouer cet instrument et elle le jouait très bien.

CE QUE J’EN TIRE COMME LEÇON :

Après ces quelques paragraphes, je veux bien vous transmettre de l’énergie intellectuelle et sans trop de discours, je vous offre juste cette citation de Dona Maurice ZANNOU : « La persévérance est à la réussite ce que le carburant est au moteur. »

Mais une autre question se pose ici : Faut-il toujours aller à l’encontre des règles ?

La réflexion est ouverte !!!

 

À bientôt pour vous en dire plus sur Michèle OBAMA !

administrator

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *